Le coût de la virilité

de Lucile Peytavin (2021)

Synopsis

Moyenne

16.4

11 votes

BON

En France, les hommes sont responsables de l’écrasante majorité des comportements asociaux : ils représentent 84 % des auteurs d’accidents de la route mortels, 92 % des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes au collège, 90% des personnes condamnées par la justice, 86 % des mis en cause pour meurtre, 97 % des auteurs de violences sexuelles, etc.

La liste semble inépuisable. Elle a surtout un coût. Un coût direct pour l’État, qui dépense chaque année des milliards d’euros en services de police, judiciaires, médicaux et éducatifs pour y faire face. Et un coût indirect pour la société, qui doit répondre aux souffrances physiques et psychologiques des victimes, et subit des pertes de productivité et des destructions de biens. Pourtant, cette réalité est presque toujours passée sous silence.

Lucile Peytavin, historienne et membre du Laboratoire de l’égalité, s’interroge sur les raisons de cette surreprésentation des hommes comme principaux auteurs des violences et des comportements à risque, et tente d’estimer le coût financier de l’ensemble de ces préjudices pour l’État et donc pour chaque citoyen.ne. Quel est le coût, en France, en 2020, des conséquences de la virilité érigée en idéologie culturelle dominante ? L’autrice nous pose la question : n’aurions-nous pas tous intérêts à nous comporter... comme les femmes ?!

Lucile Peytavin est historienne, spécialiste du travail des femmes dans l’artisanat et le commerce. De 2013 à 2017, elle est chargée des questions d’égalité professionnelle et de dialogue social pour l’U2P, syndicat représentatif des TPE-PME, puis rejoint en 2016 le Laboratoire de l’égalité où elle travaille sur la lutte contre la précarité des femmes. Le Coût de la virilité est son premier essai.

1 édition pour ce livre

2021 Editions Anne Carrière

Française Langue française | 192 pages | Sortie : 5 mars 2021 | ISBN : 9782843379994

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • MabelChaos Le 25 Mai 2021 à 20:05
    A mettre entre toutes les mains. L.Peytavin démontre bien que la socialisation l'emporte largement sur le biologique dans les différences h/f, et ce avec beaucoup de sources que j'ai bien envie d'approfondir de mon côté. Le livre est assez court et certaines parties mériteraient d'être bien plus développées, mais l'autrice nous donne dans l'ensemble beaucoup de bases qui donnent à réfléchir.
  • petit-rat-de-bibliothèque Le 07 Juillet 2021 à 10:37
    Je ne suis pas persuadée que la forme du texte convienne à des personnes non au fait de ces questionnements. Le but étant de faire bouger les mentalités, et de faire prendre conscience et connaissance aux hommes surtout, de ces notions, ils ne vont pas aller vers cet essai, dont le titre les prend déjà à partie. Dommage, une forme plus dynamique, moins académique aurait été préférable...

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !