Les confessions, intégrale

Synopsis

Moyenne

11.4

32 votes

FAIBLE

Rousseau entame l’écriture de l’œuvre « Les Confessions », qui forment ses mémoires suite à l’invitation de son éditeur Rey. Il se lance dans l’écriture des Confessions en 1763, se sentant traqué de toutes parts. En effet, les éléments suivants marquent la période précédent la rédaction de l’ouvrage « Les Confessions » : - en 1762, Paris condamne l'Émile à être brûlé, aussitôt imité par la république de Genève et la Hollande. Cette décision le force à s’exiler à Môtiers-Travers, dans la principauté de Neuchâtel. - En 1764, sa querelle avec Voltaire s’envenime avec le « Sentiment des citoyens » où Voltaire dénonce l’abandon des quatre enfants de Rousseau. Cette dernière accusation précipite fortement l'écriture des Confessions en 1765.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2017 [E-book] Editions Une oeuvre du domaine public

Française Langue française | Format : ePub

2014 Editions Garnier (Classiques)

Française Langue française | 781 pages

1995 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 860 pages

2008 Editions Penguin books (Classics)

Anglaise Langue anglaise | Traduit par J.M. Cohen | 608 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

8 commentaires

  • Nelfe Le 07 Février 2010 à 23:35
    Un souvenir de bac de français. Horrible! Une vraie torture pour des terminales S...
  • Nelfe Le 07 Février 2010 à 23:35
    Euh... de première en fait ^^
  • MyFloXyBabY Le 22 Juin 2013 à 15:20
    Instrument de torture pédagogique de 1° également... Livre qui marqua le début de mon aversion pour Rousseau.
  • Elphounette Le 27 Janvier 2015 à 14:50
    Livre de prépa... Pas mieux ! Cet auteur m'insupporte ! xD
  • msnoedo Le 15 Février 2015 à 23:32
    Je n'ai qu'un vague souvenir des Confessions, lues en première. Les deux livres du cycle de l'autobiographie ne m'avaient pas franchement plu. Je n'avais pas aimé ce livre, mais je ne l'avais pas pas aimé. Mais il reste une lecture longue et un peu lourde. Je pense qu'elle peut être appréciée avec le bon enseignant qui l'explique, et une petite connaissance de son oeuvre. Ce qui n'était pas moncas
  • voyageusedesmots Le 25 Mars 2017 à 06:04
    Je me fais l'avocat du diable: L'auteur joue avec son lecteur. Et derriere ses envolées lyriques il avoue beaucoup et se moque de lui même. Lire entre les lignes.
  • Naviss Le 07 Novembre 2018 à 11:27
    J'avais un mauvais a priori sur J.J. Rousseau en commençant ce livre, et je dois dire que cette lecture m'a permis de l'humaniser un peu ! J'ai beaucoup aimé les passages sur son enfance, son adolescence m'a un peu ennuyé, par contre j'ai adoré tout son âge adulte jusqu'à son mariage. Une bonne lecture, pleine de longueurs mais un peu indigeste parfois.
  • AliFantasque Le 24 Novembre 2018 à 08:56
    J'ai beau ne pas toujours apprécier le ton geignard de Rousseau dans ses écrits, il a un style passionnant et c'est hyper intéressant de découvrir sa vie relatée ici. Cela permet de mettre en lumière les circonstances dans lesquelles il a écrit certaines de ses œuvres - fort nombreuses - et sa personnalité si particulière pour son époque.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !