Celle qui pleurait sous l'eau

Synopsis

Moyenne

16.7

27 votes

BON

SI CLARA N’AVAIT PAS AIMÉ CET HOMME,
ELLE SERAIT TOUJOURS EN VIE.

Aujourd’hui, Clara n’est plus qu’un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d’une piscine parisienne. Le suicide paraît évident.

Tomar est prêt à fermer le dossier, d’autant qu’il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce geste.

Pas après pas, Rhonda va remonter jusqu’à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité – et l’appui de Tomar – pour venir à bout de cette enquête bouleversante.

QUI RENDRA JUSTICE À CELLE QUI PLEURAIT SOUS L’EAU ?

1 édition pour ce livre

2020 Editions Calmann-Lévy (Noir)

Française Langue française | 250 pages | Sortie : 2 Janvier 2020 | ISBN : 9782702166246

8 commentaires

  • sagweste Le 02 Janvier 2020 à 14:40
    Les émotions font partie intégrantes de ce roman policier: elles m'ont traversées à plusieurs reprises, par vagues ininterrompues, diverses et pourtant complémentaires. Cela en a fait un roman policier qui s'incruste dans le cerveau, qui soulève des questionnements piquant.
  • Journaldunebouquineuse Le 12 Janvier 2020 à 13:26
    Après les deux très bons Toxique et Fantazmë, c'est une petite déception pour moi mais n'enlève en rien ou ne biaise le talent de Niko Tackian. J'étais contente de découvrir les nouvelles aventures de Tomar et Rhonda et j'ai hâte de les retrouver (impatience quand tu nous tiens).
  • Musemania Le 15 Janvier 2020 à 21:58
    Encore une fois, j’ai été conquise par la plume de cet auteur. L’absence de fioritures fait qu’il va droit au but, sans passer par de longues tergiversations pour boucler son histoire. Traitant en particulier du sujet des violences faites aux femmes, il le fait avec pudeur et sensibilité.
  • vagabondageautourdesoi Le 02 Février 2020 à 12:53
    Une piscine. Une lune qui s’y reflète. L’odeur du chlore. Et, au milieu, les bras en croix, une femme. Autour, une nappe rouge. « Celle qui pleurait sous l’eau » est là décrite par Niko Talkian dans son nouveau polar. « Celle qui pleurait sous l’eau » décrit l’enquête difficile qu’il faut mener pour présenter ces pervers narcissiques devant la justice. Le thriller s’empare de ce sujet pour faire
  • brijoudu93 Le 02 Février 2020 à 13:49
    un très chouette moment même si le sujet est très dur :"les violences psychologiques faites aux femmes" on sent que Tackian est touché par le sujet, qu'il s'est bien documenté, en parallèle son histoire personnelle (bien compliquée ma foi), l'équipe qui gravite autour de lui, sa maman (pour laquelle on tremble pdt quelques pages) son histoire d'amour qui vivote ! vivement la suite !
  • Alex-Mot-à-Mots Le 24 Février 2020 à 18:58
    Après le policier presque fantastique Avalanche hôtel, l’auteur revient à du policier plus classique. Nous sommes au Bastion, le New36. Tomar Khan et son équipe prennent peu à peu possession des locaux, une nouvelle procureur suit leur enquête : celle d’une femme retrouvée suicidée dans une piscine municipale. Rhonda, suivant son instinct, fouille dans le passé de la victime.
  • Lena is Wayhaught Le 21 Mars 2020 à 17:10
    c'est le premier Niko Tackian que je lis et j'ai été assez déçue, le roman se lit facilement mais je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, l'enquête n'est pas passionnante, dommage j'ai encore Toxique dans ma PAL du même auteur, je lui laisserais une seconde chance
  • Nessa Wilou Le 06 Juin 2020 à 18:36
    Un roman court et poignant ! Niko Tackian signe ici un hommage rendu à toutes ces femmes battues sous fond d'une petite enquête policière simple et directe. Je continuerai à suivre cet auteur !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !