Mort de Staline

de Georges Bortoli (1973)

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

Quatrième de couverture :

Huit ans après sa victoire sur l'Allemagne, Staline avait atteint un tel degré de puissance qu'il semblait immortel. La Russie vivait dans état de terreur et de fascination entretenu par les procès, les déportations, la chasse aux sorcières, "l'affaire des blouses blanches" qui visait les Juifs. Le monde entier, malade de "la guerre froide", s'endormait chaque soir en se demandant si le cataclysme n'était pas pour demain.
C'est pourquoi la nouvelle de la mort de Staline, le 5 mars 1953, éclate comme un coup de tonnerre. Aussitôt après, la fascination qu'exerçait ce vieillard de 73 ans commence à se dissiper ; la terreur s'effondre par pans entiers ; c'est l'amorce du dégel. Krouchtchev, Malenkov, Kossiguine, Brejnev, hier encore inconnus, occupent soudain le devant de la scène...

1 édition pour ce livre

1974 Editions J'ai Lu (Document)

Française Langue française | 308 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !