À l’ombre du baobab

de Alexandra Fuller (2020)

Synopsis

Moyenne

16.0

1 vote

BON

C’était dans la petite ferme piscicole et bananière d’une chaude vallée qu’ils s'étaient enfin fixés, après des décennies d'errance en Afrique australe et centrale, séduits par la forêt de mopanes, les étangs à poissons dominés par les baobabs à l'écorce rose-argent, et le large fleuve Zambèze coulant paresseusement vers le sud.

Ainsi vivait Tim Fuller, un mouton noir anglais qui s'est exilé en Afrique où il s’est battu lors de la guerre du Bush rhodésienne avant de s'établir en Zambie avec sa famille. Maintenant qu’il n'est plus, l’autrice et sa mère dispersent ses cendres au pied des baobabs qui règnent sur leur propriété et affrontent son absence écrasante. Le résultat est un récit débordant de joie, de vitalité et de résilience dans lequel Alexandra Fuller intériorise les leçons de son père et célèbre la mémoire d'un homme qui dévorait la vie à pleines dents.

1 édition pour ce livre

2020 Editions JC Lattès (Littérature étrangère)

Française Langue française | 300 pages | Sortie : 5 Février 2020 | ISBN : 9782709666275

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Waterlyly Le 02 Mars 2020 à 16:12
    Un roman sensible, fort et profond, où l’auteure se livre à son lecteur et nous raconte sa famille.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !