Balzac

de Henri Troyat (1995)

Synopsis

Moyenne

16.5

2 votes

BON

Enthousiaste, tonitruant, vêtu avec extravagance et la tête bouillonnante de projets mirifiques, tel Balzac apparaît à ses contemporains et tel il surgit, criant de vérité, dans la biographie qu'Henri Troyat lui consacre aujourd'hui. Destin chaotique, car l'auteur de La Comédie humaine ne se contente pas d'être un " galérien des lettres " qui anime des centaines de personnages, noue et dénoue des écheveaux d'intrigues et collectionne les succès de librairie, il veut, de surcroît, jouir de l'existence, réussir en amour et gagner une fortune dans les affaires. Travaillant nuit et jour, assoiffé de mondanités, courant d'une femme à l'autre, se ruinant en objets de luxe, poursuivi par les créanciers malgré tout l'argent qu'il ramasse, il souffre encore de n'être pas salué par l'ensemble de la presse comme un écrivain de génie et soupire désespérément après Mme Hanska, " l'Etrangère " inaccessible, avec laquelle il correspond à longueur d'année. Au vrai, Balzac s'est toujours trompé sur lui-même. Son énorme naïveté qui le sert si bien dans la peinture de ses héros, le dessert dans la vie quotidienne. Maître de l'univers quand il a une plume à la main, il vacille tel un enfant dès qu'il met un pied devant l'autre. Mais n'est-ce pas justement à la faillite de son aventure terrestre que nous devons l'impérissable monument de son oeuvre ?

1 édition pour ce livre

1998 Editions Flammarion (Grandes biographies)

Française Langue française | 545 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !