Autobiographie d'une esclave

Synopsis

Moyenne

16.7

3 votes

BON

En 2001 à New York, un professeur d'Harvard fait l'acquisition d'un étrange manuscrit. Il publie l'année suivante ce qui s'avère être le premier roman écrit aux États-Unis par une esclave ayant réussi à s'échapper, et très certainement le premier livre écrit par une noire, avant même la guerre de Sécession.

Ainsi, dans les années 1850, à l'époque de l'immense succès de La Case de l'oncle Tom, œuvre d'une blanche, Hannah Crafts rédigeait dans l'intimité de sa chambre une autobiographie romancée qui ne connaîtrait le succès qu'un siècle et demi plus tard. Cette œuvre nous fait directement pénétrer dans la conscience et le cœur d'une ancienne esclave ayant choisi le roman populaire pour décrire et comprendre le monde impitoyable qu'elle avait fui.

Titre original : The Bondwoman's Narrative

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions Payot (Petite bibliothèque - Histoire)

Française Langue française | 368 pages

2007 Editions Payot (Petite bibliothèque)

Française Langue française | 360 pages

On en parle aussi sur le forum

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Louppatient Le 18 Juillet 2010 à 16:48
    Très sympa, et se lit assez vite, y compris l'introduction expliquant le pourquoi de l'authenticité du roman ...
  • Duna Le 24 Mai 2019 à 11:00
    L'historique sur l'acquisition et l'authentification du manuscrit est très intéressant. La primauté du roman de vie est un peu gâchée par la transcription et traduction "d'embellissement", mais reste un témoignage édifiant sur la condition servile des Noirs dans les États du Sud à la veille de la guerre de Sécession.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !