Irène Némirovsky : Biographie

de Jonathan Weiss (2005)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Couronnée à titre posthume par le prix Renaudot 2004 pour Suite française, Irène Némirovsky, un des grands auteurs de l'entre-deux guerres, sort aujourd'hui de l'ombre. A partir d'entretiens, d'analyses et de correspondances inédites, cette biographie passionnante retrace un destin et une œuvre uniques, sous l'angle de la relation complexe entre L'écrivain et son identité culturelle. Fille de riches banquiers, Irène Némirovsky, qui a quitté Kiev pour Paris au lendemain de La Révolution bolchevique, connaît à 26 ans une gloire fulgurante avec son roman David Golder. Cette dénonciation parfois caricaturale du milieu juif des affaires lui vaut de nombreuses amitiés dans la droite antisémite sans pour autant lui permettre de s'intégrer à la bourgeoisie parisienne. Elle reste " l'amie juive ", car elle brocarde cruellement sa propre communauté. Mais, confrontée à la montée de l'antisémitisme, elle récuse un discours auquel elle avait pu paraître s'associer. Après s'être vu refuser la nationalité française, elle est déportée à Auschwitz où elle meurt en 1942.

1 édition pour ce livre

2005 Editions du Félin (Les marches du temps)

Française Langue française | 215 pages | ISBN : 286645720X

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !