Le Peuple de l'abîme / Le Peuple d'en bas

Synopsis

Moyenne

18.3

9 votes

TRES BON

Plusieurs des œuvres de Jack London, en particulier les romans animaliers tels Croc-Blanc, paraissent aujourd'hui dans les collections destinées à la jeunesse et connaissent toujours un grand succès. Son œuvre n'en est pas moins politiquement engagée quand il décrit, par exemple, l'horreur libérale des bas-quartiers de l'est londonien dans Le Peuple de l'abîme. Dans la capitale anglaise, il se déguise en clochard et passe alors trois mois au milieu des ouvriers démunis, des sans-logis et des miséreux. Jack London en tire The People of the Abyss, (Le Peuple de l'abîme), un pamphlet dénonçant la misère croissante provoquée par le capitalisme. London est particulièrement frappé par la misère qui règne dans ces quartiers, par la surpopulation, les salaires ridicules, la famine et les maladies qui causent la mort des pauvres de Londres dans la solitude et la plus grande détresse. Extrait : Il était curieux, après le premier choc, de noter l'effet que la nourriture avait sur eux. Tout d'abord, ils devinrent tristes, et me dirent qu'ils avaient plusieurs fois pensé au suicide. Le charretier, il y avait moins d'une semaine, s'était mis debout sur le pont et avait regardé l'eau passer tout en se questionnant. L'eau, nous confia le charpentier avec chaleur, n'était pas un bon moyen. Lui, d'abord, il le savait, il se débattrait. Une balle était beaucoup plus pratique, mais comment ferait-il pour avoir un jour un revolver, c'était là toute la question. Ils devinrent plus gais au fur et à mesure que le thé chaud arrivait, et commencèrent à me parler d'eux-mêmes. Le charretier avait enterré sa femme et ses enfants, à l'exception d'un de ses fils, qui, devenu homme, l'avait aidé dans son petit travail. Puis le malheur était arrivé. Le fils, qui avait trente-deux ans, était mort de la petite vérole. Juste après, son père eut une forte fièvre et alla passer trois mois à l'hôpital. Ce fut alors la fin de tout...

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions Phebus (Libretto)

Française Langue française | Traduit par Louis Postif | 256 pages | Sortie : 27 Avril 2018 | ISBN : 9782369144823

2015 [E-book] Editions Bibebook

Française Langue française | Format : ePub

1999 [E-book] Editions Libretto

Française Langue française | Traduit par Louis Postif | Format : PDF | ISBN : 9782859405991

1984 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par François Postif | 307 pages | ISBN : 9782264006332

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Ludwig J Le 13 Janvier 2017 à 15:36
    J'ai dévoré ce livre. Le fait que l'auteur se soit lui même mis dans la peau d'un miséreux et vécu par ceux-ci, donne un caractère réaliste à l'écriture. On se plonge facilement dans le récit. J'avais l'impression d'accompagner Jack London dans son aventure. Je recommande donc.
  • Valou un point c tout Le 28 Décembre 2017 à 18:53
    Un remarquable essai qui nous plonge au cœur même de la misère anglaise. Une dénonciation humaine et politique qui porte sur l'industrialisation et la mauvaise gestion gouvernementale. Un témoignage troublant, d'autant plus crédible par le fait que Jack London s'est volontairement mêlé au peuple de l'Abîme. 3ème ouvrage que je lis sur le sujet, 3ème vision d'horreur. A découvrir.
  • kira2000 Le 11 Juillet 2019 à 16:46
    Pour témoigner de la vie des pauvres de l’east london, Jack london s’est mêlé à eux. On découvre alors l’horreur de cette vie, les choix impossible à prendre et l’impossibilité de s’élever. Tout n’est que descente en enfer sans possibilité de remonter. London a une très belle plume qui nous entraîne dans son immersion et nous pousse à la réflexion.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !