Cosmopolis

de Don DeLillo (2003)

Synopsis

Moyenne

11.3

23 votes

FAIBLE

Une journée dans la vie d'un homme d'affaires, celle de Eric Michael Packer, un yuppie, jeune premier dans la réussite, parti d'une petite start-up, parvenu en haut de l'échelle. Comme dans une boîte à musique renfermant une entière partition, Don Delillo a concentré en quelques heures l'existence d'un homme et, au-delà de sa marionnette, un monde cosmopolite, vibrant aux rythmes des frénésies new-yorkaises. Cosmopolis est d'abord une œuvre sur la réussite entrepreneuriale, sur l'univers de la finance brossé au scalpel. Où se mêlent les limousines blindées, les bureaux gavant les buildings, les tours de banques, les appareils de régulation d'air, les agents de sécurité et les gardes du corps, les meurtres, les directeurs financiers en short de jogging et débardeur, les "lueurs du cybercapital", des hommes et des femmes les yeux rivés sur des écrans de contrôle, des rencontres amoureuses furtives, des relations sexuelles non moins furtives, des échanges courts et secs, des adeptes de rave party croisant des smurfeurs.
Au reste, dans l'effervescence de New York, tout le monde croise tout le monde, Indiens et Pakistanais, latinos et Chinois, anarchistes et chauffeurs de taxi sikhs. Point de hasard au titre du livre choisi par Don Delillo, dans un amas de petites choses, de courses exaltées par les flambées des cours pour son personnage principal, jusqu'à la confrontation fatale avec un exclu, brimé, brisé, licencié, auparavant analyste de devises. C'est là un formidable tourbillon de fin de XXe siècle aux apparences économiques et sociales et en fin de compte humain, terriblement humain.

Titre original : Cosmopolis (2003)

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2012 Editions Babel

Française Langue française | Traduit par Marianne Véron | 222 pages | ISBN : 9782330010515

2006 Editions J'ai Lu

Française Langue française | Traduit par Marianne Véron | 190 pages | ISBN : 2290349674

2005 Editions Babel

Française Langue française | Traduit par Marianne Véron | 224 pages

2011 Editions Picador

Anglaise Langue anglaise | 224 pages

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

6 commentaires

  • angiblean Le 11 Avril 2013 à 13:47
    J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire durant les 15 premières pages. Puis une fois qu'on y est, l'écriture de l'auteur, l'histoire de cet homme qui est dépassé par les évènements qui se produisent autour de lui et qui en même temps en est fasciné, nous happe totalement.
  • Jehia Le 29 Novembre 2015 à 13:05
    L'écriture pourrait en rebuter certains, personnellement j'ai adoré. Les pensées et comportements de ce personnage me paraissent très réel contrairement à des héros aux conduites improbables.
  • ouatdefok Le 10 Juin 2016 à 18:14
    J'ai abandonné le livre car beaucoup (trop) difficile pour moi de rentrer dedans. Peut-être je recommencerai à le lire plus tard.
  • TYBOR Le 04 Septembre 2016 à 20:14
    Chronique d'une chute et d'une mort annoncée... Ou dorment, la nuit, les longues limousines? Ce livre est dense et brillant. A lire, donc!
  • Zodar Le 28 Janvier 2017 à 17:19
    Un style original pour une histoire (trop) vide.
  • 14_T_et_demi Le 28 Août 2017 à 21:06
    Un bon mais frustrant roman qui comporte de bonnes idées et d'intrigues mais malheureusement trop nombreuses donc pas assez développées pour un si petit roman : critique du capitalisme sauvage, tableaux de la ville-monde qu'est New-York, etc, le tout dans un semi huis-clos qu'est la limousine. J'aurais aimé qu'il y ait plus de monologues d'Eric comme celui vers la fin... J'ai adoré, malgré tout.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !