Un traître à notre goût / Un traître idéal

de John Le Carré (2011)

Synopsis

Moyenne

12.9

9 votes

FAIBLE

Printemps 2009.
Sur l’île d’Antigua. Un oligarque russe, menacé par des rivaux avec l’appui du Kremlin, décide de livrer sa connaissance intime des circuits internationaux du recyclage de l’argent mafieux en échange de la protection des services secrets de sa Majesté et de la possibilité d’être accueilli avec sa famille en Angleterre. L’oligarque, dépeint d’une manière qui lui attire, au moins en partie, la sympathie du lecteur, mobilise à cet effet un jeune couple britannique en vacances sur l’île et destiné à le mettre en contact avec les dits services.
La passion du tennis les a rapprochés. De l’île caribéenne à la finale Federer / Söderling à Roland Garros, en passant par les recoins feutrés des banques suisses et les paysages romantiques de l’Oberland bernois, la trame narrative permet à l’auteur d’exposer avec une rage contenue, à la fois l’étendue des enjeux économiques en question et la duplicité des acteurs dont le cynisme ne semble avoir d’égal que la cupidité ou la soif de pouvoir.

Titre original : Our kind of traitor (2010)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2016 Editions Points

Française Langue française | Traduit par Isabelle Perrin | 446 pages

2011 Editions Seuil

Française Langue française | Traduit par Isabelle Perrin | 373 pages

2011 Editions Points

Française Langue française | Traduit par Isabelle Perrin | 447 pages

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • spyd Le 12 Avril 2012 à 23:00
    Un roman bien écrit, plutôt agréable. Mais il laisse une impression de dispensable, manquant de force, il peine à marquer.
  • May5 Le 02 Octobre 2016 à 18:55
    Ce genre de récit me touche car il parle de manipulation,les thèmes abordés mafia russe, blanchiment d'argent, entre autre m'ont intéressé. Par contre le fait de prendre un couple lambda comme intermédiaire ne m'a pas convaincu.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !