Voyage en Amérique

de Charles Dickens (1994)

Synopsis

Moyenne

13.0

2 votes

MOYEN

L'écrivain anglais raconte ici son premier voyage aux États-Unis en 1842. Son humour fait merveille pour raconter sa traversée mouvementée de l'Atlantique, pour camper un prédicateur farfelu à Boston, la déambulation de gorets dans les rues de New York ou pour pester contre la pratique généralisée du crachat par les chiqueurs de tabac.

Dans plusieurs villes, Dickens s'est plus particulièrement intéressé aux établissements scolaires, aux asiles et aux prisons, dénonçant au passage les cruautés du système carcéral. Ses remarques sur les mœurs et les institutions politiques américaines ont gardé une certaine actualité. Il évoque les « méprisables fraudes électorales ; corruption de fonctionnaires ; lâches attaques contre l'adversaire, avec d'infâmes gazettes pour boucliers et des plumes stipendiées pour poignards ». Il constate que de nombreux incendies à New York sont commandités par des spéculateurs. Il fait judicieusement remarquer qu'une des raisons pour lesquelles Washington a été choisie comme capitale, c'est « très probablement en raison de son éloignement des masses ».

Dickens dénonce l'hypocrisie des discours sur la liberté et l'indépendance du citoyen qui cachent en fait la liberté pour les politiciens de ne pas tenir leurs promesses (notamment vis-à-vis des Indiens) et la liberté pour les propriétaires d'esclaves de les exploiter et de les torturer. Le livre se termine par un chapitre véhément contre le système esclavagiste avec des extraits édifiants de la presse américaine sur les sévices que faisaient subir les propriétaires à leurs esclaves noirs.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Libretto

Française Langue française | Traduit par Gérard Piloquet et Eric Chédaille | 368 pages | Sortie : 14 Février 2019 | ISBN : 9782369144984

1994 Editions Phebus

Française Langue française | 302 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Arwen Le 18 Janvier 2016 à 10:57
    Hyper déçue! C'est très long, le langage est hyper soutenu et ce n'est pas toujours intéressant. Les descriptions sont interminables et du coup l'essence des observations de Dickens se perd dans du blabla. Dommage.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !