Zapata, Viva Zapata !

de John Steinbeck (2003)

Synopsis

Moyenne

15.0

1 vote

BON

Au début du siècle, un homme règne sans partage sur le Mexique : le dictateur Porfirio Diâz. Sa politique ? Spolier les petits paysans, les déposséder par la force de leurs terres pour agrandir les domaines des grands propriétaires. Contre Diâz, un homme incarne la révolte et les aspirations du peuple: Emiliano Zapata, paysan illettré, courageux, passionné et désintéressé. Partie du Sud, la rébellion précipite la chute de Diâz. Des années durant, Zapata va lutter pour la reconnaissance des droits des paysans, jusqu'à sa mort tragique en 1919. John Steinbeck fut le scénariste d'Elia Kazan pour Viva Zapata ! (1952), avec Marlon Brando dans le rôle-titre. Ce scénario et surtout le récit Zapata, ambitieux travail préliminaire demeuré inédit et retrouvé dans les papiers de l'écrivain, sont l'aboutissement de vingt années de voyages et d'enquête documentaire. Par-delà leur intérêt historique et cinématographique, ces textes à la fois didactiques et lyriques, informés et vibrants témoignent d'une connaissance intime et d'un profond amour du Mexique, de son peuple et de ses aspirations. A l'heure où, comme l'avait prédit Steinbeck, l'esprit de Zapata recommence à souffler sur le Mexique, il est urgent de les redécouvrir

Titre original : Zapata, Viva Zapata ! (1975)

1 édition pour ce livre

2003 Editions Gallimard (Du monde entier)

Française Langue française | Traduit par Christine Rucklin | 356 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !